EXTRAIT La-magicienne-Circé

Le 20-03-2019

Le monstre, aux limites de
l’humain

La magicienne Circé
Dans l’Odyssée, Ulysse et ses compagnons
font halte sur l’ile de la magicienne
Circé.

Ulysse envoie quelques-uns de ses

compagnons en éclaireurs.
« Circé, ayant fait entrer mes compagnons, les fait asseoir
sur des sièges et sur des trônes. Elle mêle, avec du vin de
Pramnios, du fromage, de la farine et du miel doux ; mais
elle ajoute au mélange une drogue funeste afin de leur
faire oublier tout souvenir de la patrie. Elle leur apporte
la coupe et ils boivent d’un seul trait. Aussitôt, elle les
frappe d’une baguette et les enferme dans les étables
à porcs. Ils avaient la tête, la voix, le corps et les soies
du porc, mais leur esprit était le même qu’auparavant.
Ils pleurent, ainsi renfermés ; Circé leur donne du
gland de chêne et du fruit de cornouiller à manger,
pâture ordinaire des porcs qui couchent sur le sol. »
Homère, L’Odyssée, chant X, vers la fin du VIIIe av.
J.-C.