LEÇON La-définition-d’une-plaque-lithosphérique

Le 20-03-2019

L’origine des séismes et des
éruptions volcaniques

La définition d’une plaque
lithosphérique
Les deux premières enveloppes terrestres
ont des propriétés physiques différentes
• la lithosphère
– la couche la plus superficielle : son épaisseur
est d’environ 100 km
– la lithosphère est rigide : les roches qui la
composent sont cassantes
• l’asthénosphère
– une couche plus profonde,

située juste

en-dessous de la lithosphère
– l’asthénosphère est visqueuse, moins rigide :
les roches qui la composent sont déformables

La lithosphère est divisée en plaques
lithosphériques
• les plaques lithosphériques sont des morceaux de
lithosphère
• la lithosphère est rigide,

les roches qui la

constituent peuvent donc se casser et des
ondes peuvent alors se propager dans toutes
les directions : ce sont les séismes
• les

mouvements

lithosphériques sont

de

ces

appelés

: la

plaques
tectonique

des plaques

Les plaques lithosphériques plongent au
niveau des fosses océaniques
• l’observation des foyers des séismes permet
de constater que la lithosphère plonge dans
l’asthénosphère au niveau des fosses océaniques
– les séismes sont de plus en plus profonds en
s’approchant des fosses océaniques
– les

séismes

n’existent

que

dans

des

roches cassantes, c’est-à-dire uniquement au
niveau des plaques lithosphériques