NOTION Prendre-en-compte-le-point-de-vue-adverse

Le 20-03-2019

Argumentation

Construire une argumentation
efficace
Prendre en compte le point de vue adverse
Réfutation et concession
Évoquer le point de vue de l’adversaire renforce
l’argumentation. Cela montre que tu connais les
arguments opposés, que tu y as réfléchi, et que tu
es capable d’y répondre :
• soit pour montrer qu’ils ne sont pas valables
: c’est ce que l’on appelle une réfutation.
Ex. : Vous affirmez que… Au contraire, …
• soit pour reconnaître que certains des
arguments adverses sont valables :

c’est

ce que l’on appelle une concession. Faire
une concession montre que l’on est ouvert
d’esprit et que notre point de vue est
mesuré.
Ex. : Certes, … Effectivement, …

S’adresser au destinataire
• S’adresser directement au destinataire
(grâce à l’emploi de pronoms de la 2e
personne) permet de l’impliquer dans ton
argumentation, et donc de faire en sorte
qu’il se sente plus concerné par ton propos.
Ex. : C’est à vous que je m’adresse, à vous qui,
parfois, ne croyez plus à la politique. Et je vous
comprends. Comme vous, je constate que…
• La question rhétorique (fausse question) est
intéressante du point de vue argumentatif,
car elle implique le destinataire dans le
raisonnement.
Ex. : La sécurité de votre famille n’est-elle pas
essentielle ? [le destinataire ne peut pas répondre
autre chose que : « oui »] Grâce à notre système
de sécurité,…