LEÇON Espoirs-de-paix

Le 20-03-2019

Guerres mondiales et espoir
de paix

Espoirs de paix
La Société des Nations (SDN), 1919-1946
• SDN est née de la déclaration des 14 points du
Président des États-Unis Wilson (1918) : garantir
le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et
la paix mondiale par le désarmement et la sécurité
collective
• SDN est prévue par le traité de Versailles (1919) et
fondée à Genève en 1920 par 32 pays vainqueurs
de la Première Guerre mondiale :
– maintien de la paix par l’arbitrage et les
sanctions économiques
– administration de territoires sous mandat
ou contestés (Sarre, Dantzig)
• SDN favorise l’essor d’un pacifisme juridique :
– accords de Locarno, 1925
– pacte Briand-Kellog, 1928
• SDN vite impuissante :
– États-Unis restent en dehors (traité de
Versailles non ratifié par le Congrès)
– manque de moyens d’action (pas de force
armée, résolutions appliquées ou non) par les
grandes puissances
– montée des nationalismes : SDN ne peut
empêcher les coups de force des dictatures
qui la quittent (Japon et Allemagne en 1933,
Italie en 1937), ni la Seconde Guerre mondiale
• dissolution en 1946

L’Organisation des Nations Unies (ONU) et la
volonté d’un nouvel ordre mondial
• ONU est née de l’échec de la SDN et de projets
d’instauration d’un nouvel ordre mondial fondé sur
la sécurité et la paix, élaborés pendant la guerre :
– Charte

de

l’Atlantique

(États-Unis

et

Royaume-Uni, 1941)
– conférences entre Alliés :

Téhéran (1943),

Dumbarton Oaks (1944) et Yalta (février 1945)
• 26 juin 1945, San Francisco : 50 États signent la
Charte des Nations Unies qui fonde l’ONU (siège
à New York) :
– maintien de la paix et de la sécurité
internationale
– égalité et droit des peuples à disposer
d’eux-mêmes
– coopération internationale
– respect des droits de l’Homme
• ONU est constitué :
– d’une Assemblée générale
– d’un Conseil de sécurité (11 membres dont 5
permanents avec droit de veto : États-Unis,
URSS, Royaume-Uni, France, Chine)
– d’un Secrétariat général
– d’une Cour internationale de justice
– des institutions spécialisées. Ex. : l’UNICEF
ou l’UNESCO
• ONU peut mener des actions militaires pour
maintenir la paix (Corée, 1950-1953) et a une force
armée d’interposition depuis la crise de Suez (1956)
: les Casques Bleu
• ONU a vite été paralysée par la guerre froide
(utilisation du droit de véto par les États-Unis et
l’URSS) et n’a pu faire appliquer ses décisions sur
la question israélo-palestinienne (plan de partage
de 1947)