EXTRAIT L’aventure-un-dépaysement

Le 20-03-2019

Récits d’aventures

L’aventure, un dépaysement
« L’aspect de cette partie de l’Afrique était inquiétant
d’ailleurs.

Le désert se faisait peu à peu.

Plus un

village, pas même une réunion de quelques huttes
; la végétation se retirait.

À peine quelques plantes

rabougries comme dans les terrains bruyéreux de
l’Écosse, un commencement de sables blanchâtres et
des pierres de feu, quelques lentisques et des boissons
épineux.

Au milieu de cette stérilité, la carcasse

rudimentaire du globe apparaissant en arêtes de roches
vives et tranchantes.

[…]

Il ne semblait pas qu’une

caravane eût jamais affronté cette contrée déserte;
elle aurait laissé des traces visibles de campement, les
ossements blanchis de ses hommes ou de ses bêtes.
Mais rien. Et l’on sentait que bientôt une immensité
de sable s’emparerait de cette région désolée.
Jules Verne, Cinq semaines en ballon, 1863.

»