DEMO Réaction-d’un-acide-avec-un-métal

Le 20-03-2019

Quand les acides et les bases
réagissent

Réaction d’un acide avec un métal
Pour voir si l’aluminium réagit avec l’acide chlorhydrique,
Jules réalise l’expérience suivante. Il faut reproduire et
compléter le tableau.
Observations

Interprétation

Mesure du pH de la solution avant introduction d’aluminium : pH1 = 2, 8.

La solution utilisée est…

On mélange l’aluminium en poudre dans l’acide. On observe une effervescence.

L’aluminium…avec l’acide.

On mesure à nouveau le pH2 de la solution.

La solution à un pH2 = 2, 6/2, 8/3, 2. Il y a disparition / apparition
/ même nombre d’ions,…(…).

On doit justifier le fait que l’on recouvre d’une fine couche de plastique les canettes d’aluminium
destinées à contenir des boissons acides.

Etape 1 : Interpréter la mesure de pH
• Le pH permet de déterminer si une solution est
acide ou basique.
– Un pH inférieur à 7 indique que la solution est
acide.
– Un pH supérieur à 7 indique que la solution est
basique.
• Ici le pH est de 2, 8, la solution est donc acide.

Etape

2

:

Interpréter

la

deuxième

observation
• L’apparition de l’effervescence dans une solution
acide indique que l’acide réagit avec le métal.
• Ici, on observe bien une effervescence, l’acide réagit
donc avec le métal.

Etape 3 : Prévoir l’évolution du système à
partir des observations
• La réaction d’un acide va entrainer la disparition
d’ions hydrogène H + et donc une augmentation
du pH.
• Ici, le nombre d’ions hydrogène va diminuer et le
pH va augmenter.
• Parmi les valeurs proposées la valeur pH2 = 3, 2 est
donc la bonne.

Etape 4 : Faire la synthèse des informations
précédentes
• L’ensemble des informations précédentes vont
permettre de savoir si un métal réagit avec les
acides ou non.
• Ici, on a conclu que l’aluminium réagit avec les
acides, il faut donc protéger une canette en
aluminium pour qu’elle contienne une boisson
acide.