EXTRAIT Voici-comme-je-me-donnai-au-ciel

Le 20-03-2019

Progrès et rêves scientifiques

Voici comme je me donnai au ciel
Dans cet extrait,

le narrateur fait une

première ascension qui se solde par la
découverte de la rotation terrestre. Sous
les artifices comiques, Cyrano illustre une
vérité scientifique controversée.
« Voici comme je me donnai au ciel. Je m’étais attaché
autour de moi quantité de fioles pleines de rosée, et la
chaleur du soleil qui les attirait m’éleva si haut, qu’à la
fin je me trouvai au-dessus des plus hautes nuées. Mais
comme cette attraction me faisait monter avec trop de
rapidité, […] je cassai plusieurs de mes fioles, jusqu’à ce
que je sentis que ma pesanteur surmontait l’attraction
et que je descendais vers la terre. Mon opinion ne fut
point fausse, car j’y retombai quelque temps après, et à
compter l’heure que j’en étais parti, il devait être minuit.
Cependant je reconnus que le soleil était alors au plus
haut de l’horizon, et qu’il était midi. […] Ce qui accrut
mon ébahissement, ce fut de ne point connaître le pays
où j’étais, vu qu’il me semblait qu’étant monté droit, je
devais être descendu au même lieu d’où j’étais parti. »
Savinien de Cyrano de Bergerac, Histoire comique
des États et Empires de la Lune, 1657.