NOTION Les-homophones

Le 20-03-2019

Orthographe

Les homophones
Rappel
Lien pour approfondir
Nous nous concentrons ici principalement sur les
homophones étudiés en classe de 3e . Pour revoir
les autres homophones (que tu dois également
maîtriser), tu peux cliquer ici.

L’as/l’a, la, là
Si tu peux…

• mettre au pluriel (les) : tu dois écrire la
(c’est un article ou un pronom personnel)
Ex. : Prends la clé. → Prends les clés.
• changer de temps (l’avais ou l’avait) : tu
dois écrire l’as ou l’a (c’est le pronom COD
l’ + le verbe avoir)
Ex. : Il l’a compris. → Il l’avait compris.
• ici ou ci : tu dois écrire là (c’est l’adverbe de
lieu)
Ex. : Mets-toi là. → Mets-toi ici. 

Ce, se, ceux
Si tu peux…
• mettre au pluriel (ces) ou remplacer par
cela : tu dois écrire ce (c’est le déterminant
ou le pronom démonstratif)
Ex. : Ce livre est passionnant. → Ces livres sont
passionnants. (ce = déterminant démonstratif)
Ce sera agréable. → Cela sera agréable. (ce =
pronom démonstratif)
• changer de personne (il se → je me) : tu dois
écrire se (c’est le pronom personnel)
Ex. : Il se retourne. → Je me retourne.
• mettre au féminin (celles) : tu dois écrire
ceux (c’est le pronom démonstratif)
Ex. : Ceux qui aiment danser, venez. → Celles qui
aiment danser, venez.

Ces, ses, c’est, s’est
Si tu peux remplacer par…
• ce, cet, cette : tu dois écrire ces (c’est le
déterminant démonstratif pluriel)
Ex. : Prends ces flèches. → Prends cette flèche.
• son : tu dois écrire ses (c’est le déterminant
possessif)
Ex. : Ses yeux sont rouges. → Son oeil est rouge.
• Si tu peux changer de temps (cela était)
:

tu dois écrire c’est (c’est le pronom

démonstratif ce + être)
Ex. : C’est possible. → Cela était possible.
• Si tu peux changer de personne (il se → je
me) : tu dois écrire s’est (c’est le pronom
personnel + être)
Ex. : Il s’est trompé. → Je me suis trompé.

Des, dès
Si tu peux remplacer par…
• certain(e)s, de certain(e)s : tu dois écrire
des (c’est l’article)
Ex. : le chant des oiseaux → les chants de certains
oiseaux
• depuis ou aussitôt que : tu dois écrire dès
(c’est la préposition ou la conjonction de
coordination)
Ex. : Dès le début → Depuis le début.

Du, dû
• Si tu peux remplacer par voulu, tu dois
écrire dû (c’est le participe passé du verbe
devoir).
Ex. : Il a dû partir. → Il a voulu partir.
• Sinon, c’est l’article du.
Ex. : Prends du chocolat.
Remarque
L’accent circonflexe permet de différencier le
participe passé et l’article ; on ne met pas d’accent
quand le participe est au féminin ou au pluriel, car
celui-ci ne peut pas être confondu avec un autre
mot.
Ex. : L’infection est due à un parasite.

Cru, crue, crû
Si tu peux remplacer par…
• grandi : tu dois écrire crû (c’est le participe
passé du verbe croître)
Ex. : La plante a crû. → La plante a grandi.
• cuit : tu dois écrire cru ou crue (c’est
l’adjectif qualificatif)
Ex. : Il mange un oignon cru. → Il mange un
oignon cuit.
• le verbe croire au présent : tu dois écrire cru
(c’est le participe passé du verbe croire)
Ex. : J’ai cru à cette histoire. → Je crois à cette
histoire.
• cela peut aussi être un nom commun : une
crue, un cru
Ex. : Ce vin est un grand cru ; La rivière est en
crue.

Sur/sûr, sûre
Si tu peux remplacer par…
• sous : tu dois écrire sur (c’est la préposition)
Ex. : Sur le bureau. → Sous le bureau.
• certain/certaine : tu dois écrire sûr ou sûre
(c’est l’adjectif qualificatif)
Ex. : Je suis sûre de moi. → Je suis certaine.

Près, prêt
Si tu peux…
• remplacer par proche : tu dois écrire près
(c’est l’adverbe ou la préposition)
Ex. : Il habite tout près. → Il habite à côté.
• mettre au féminin : tu dois écrire prêt (c’est
l’adjectif qualificatif)
Ex. : Il est prêt à tout. → Elle est prête à tout.

Quoique (+ suj.), quoi que (+ suj.)
Si tu peux remplacer par…
• bien que : tu dois écrire quoique (c’est la
conjonction de subordination qui exprime la
concession)
Ex. : Quoiqu’il soit jeune, il se montre très réfléchi.
→ Bien qu’il soit jeune, il se montre très réfléchi.
• quelle que soit la chose que : tu dois écrire
quoi que
Ex. : Quoi que Stan dise, on le croit. → Quelle que
soit la chose que Stan dise, on le croit.

Quel(s)/quelle(s), qu’elle
• Si tu peux remplacer par qu’il(s), tu dois
écrire qu’elle (c’est que suivi du pronom
personnel elle(s)).
Ex. : Qu’elle s’en aille. → Qu’il s’en aille.
• Sinon, tu dois écrire quel(s)/quelle(s) (c’est
le déterminant).
Ex. : Quel temps ! Quelle heure est-il ?

Quelque(s),

quelque,

quelque…

que,

quel(s)/quelle(s)… que
Si tu peux remplacer par…
• un, un certain ou plusieurs : tu dois écrire
quelque(s) (c’est le déterminant, variable)
Ex. : Il aura eu quelque imprévu. → Il aura eu un
imprévu.
• environ, à peu près : tu dois écrire quelque
(c’est l’adverbe, invariable)
Ex. : L’événement s’est produit il y a quelque cinq
mois. → L’événement s’est produit il y a environ
cinq mois.
• si, aussi… que : tu dois écrire quelque…
que (c’est l’adverbe, invariable, qui exprime
l’opposition ou la concession)
Ex.

:

Quelque contestables que soient ces

opinions, écoutons-le.

→ Si contestables que

soient ces opinions, écoutons-le.

• Quel(s)/ quelle(s)… que est une expression
qui signifie la concession.

Quel s’accorde

alors avec le sujet du verbe.
Ex. : Quel que soit ton avis, je participerai à ce
projet.

Infinitif en -er ou participe passé en -é ?
Pour savoir si c’est un infinitif en -er ou un
participe passé en -é, remplace le verbe du 1er
groupe par un verbe du 2e ou 3e groupe.
• Si tu peux remplacer par vendre ou faire,
c’est un infinitif qui se termine par -er.
Ex. : Nous allons fermer. → Nous allons finir.
• Si tu peux remplacer par vendu ou fait, c’est
un participe passé, qui se termine par -é et
s’accorde en genre et en nombre.
Ex. : Nous avons fermé. → Nous avons vendu.

Participe présent ou adjectif verbal ?
• Si tu peux encadrer le mot par ne… pas,
c’est un participe présent, qui se termine
toujours par -ant.
Ex. : L’homme tournant la tête. → L’homme ne
tournant pas la tête.
• Sinon, c’est un adjectif verbal, qui s’accorde
comme un adjectif.
Ex. : Quelle idée surprenante !
Remarque
Au masculin singulier, l’adjectif verbal s’écrit
souvent de la même manière que le participe
présent. Mais ce n’est pas systématique :
• Les verbes en -guer et -quer ont leur
participe présent en -guant et -quant et leur
adjectif verbal en -gant et -cant.       
– Ex.

:

fatiguer → fatiguant (participe

présent), fatigant (adjectif verbal)
– Ex.

:

convaincre → convainquant

(participe

présent),

convaincant

(adjectif verbal)
• Alors

que

terminent

les

participes

toujours

par

présents
-ant,

certains

adjectifs verbaux s’écrivent -ent.
les principaux d’entre eux :

se

Voici

adhérent,

coïncident, différent, équivalent, excellent,
influent, négligent, précédent, résident,
violent.
– Ex. : Précédant ses camarades, il s’est
assis à la même place que les jours
précédents.