NOTION La-modalisation

Le 20-03-2019

Argumentation

La modalisation
Définition
La modalisation
• La modalisation est le fait d’introduire de la
subjectivité dans ce que l’on dit (l’énoncé).
Or quand on argumente, on défend un point
de vue personnel, subjectif.
• Un

texte

donc

argumentatif

généralement

de

comporte
nombreux

modalisateurs.
Ex. : peut-être, sans aucun doute, etc.

L’expression du doute
Le doute peut être exprimé par :
• des adverbes (peut-être, sans doute, etc.)
• des verbes comme sembler, paraître,
penser, avoir l’impression, etc.
• des expressions comme à mon avis
• par le conditionnel
• la phrase interrogative
Ex. : L’assassin aurait été retrouvé près des lieux
du crime et semblerait
Il sera probablement

en état de démence.
transféré à la maison

d’arrêt dès demain.
Remarque
Contre toute logique, sans doute exprime le
doute… (≠ sans aucun doute)

L’expression de la certitude
La certitude peut être exprimée par des adverbes
(certainement, sans aucun doute, etc.), ou des
verbes comme assurer.
Ex.

: Nous pouvons vous assurer

qu’il sera

transféré à la maison d’arrêt dès demain.
Rappel
L’expression d’un jugement de valeur
Le jugement de valeur peut être :                   
• un jugement péjoratif (négatif) exprimé
grâce à des suffixes péjoratifs (-âtre, -ard,
etc. comme dans les adjectifs verdâtre ou
criard), à l’emploi d’un lexique péjoratif (laid,
grossier, mauvais, hypocrite, etc.), ou encore
de figures de style comme la métaphore, la
comparaison ou l’hyperbole, etc.    
Ex. : [La tante Agnès] a, par exemple, la barbe
grise, un bouquet de poils ici, une petite mèche
qui frisotte par là, et de tous côtés des poireaux
comme des groseilles qui ont l’air de bouillir sur
sa figure. (Jules Vallès, L’Enfant)
• un jugement mélioratif (positif), exprimé
grâce à l’emploi d’un lexique mélioratif
(grand, beau, brillant, etc.), d’adjectifs mis
au superlatif (le meilleur, le plus drôle,
etc.

), de figures de style (métaphore,

comparaison, hyperbole) qui mettent en
valeur une action ou une personne, etc.
Ex.

:

Michel Strogoff était de haute taille,

vigoureux, épaules larges, poitrine vaste.

[…]

Ses membres, bien attachés, étaient autant
de leviers disposés mécaniquement pour le
meilleur accomplissement des ouvrages de
force. (Jules Verne, Michel Strogoff )