NOTION Stabilité-des-nucléides

Le 20-03-2019

La

radioactivité

et

les

réactions nucléaires

Les transformations nucléaires
spontanées – La radioactivité
Stabilité des nucléides
Remarque
• Dans les zones jaunes, roses et bleues
figurent des nucléides instables, séparées
par la ligne noire des nucléides stables
appelée vallée de la stabilité.
• On peut remarquer que la radioactivité �
concerne très majoritairement les noyaux
lourds (Z > 82).

Exemple
Le noyau père (plutonium 238) se désintègre
spontanément

en

émettant

un

noyau

fils

(uranium 234), une particule α (hélium 4) et
un rayonnement électromagnétique γ.
Remarque
• Pour

une

valeur

de

Z

donnée,

les

radionucléides possédant davantage de
neutrons que les nucléides stables sont des
radionucléides β − . Ceux qui en possèdent
moins sont des radionucléides β + .
• Pour

se

stabiliser,

ces

radionucléides

tendent à diminuer respectivement leur
nombre de neutrons ou leur nombre de
protons.