NOTION Non-stabilité-de-certains-noyaux-atomiques-la-radioactivité

Le 20-03-2019

La

radioactivité

et

les

réactions nucléaires

Les transformations nucléaires
spontanées – La radioactivité
Non stabilité de certains noyaux atomiques la radioactivité
Propriété
Cohésion et stabilité du noyau
• Résulte de l’équilibre entre les interactions
électromagnétiques

et

les

interactions

fortes. 
• Sous l’action des différentes forces en
présence :
– certains noyaux sont stables (ils ont une
durée de vie considérée comme infinie
à l’échelle géologique) ;
– d’autres

sont

instables

(ils

se

désintègrent spontanément au bout
d’une durée plus ou moins importante
à la même échelle).
Définition
Radioactivité
Phénomène physique naturel au cours duquel un
noyau instable, appelé noyau père, se transforme
en un noyau fils plus stable en émettant
spontanément des particules alpha ou bêta
ainsi qu’un rayonnement gamma.
Rappel
Représentation symbolique de l’atome
• Le noyau de l’atome est constitué de protons
(Z protons : Z est le numéro atomique ou
le nombre de charges) et de neutrons (N
neutrons).
• Le nombre de nucléons (constituants du
noyau) est alors A = Z + N (A nombre de
nucléons ou nombre de masse).
• On représente une entité sous la forme : A
ZX
Rappel
Isotopes
Des isotopes sont des atomes possédant le
même nombre de protons Z mais un nombre
de neutrons N (ou de nucléons A) différent.
Ils appartiennent donc au même élément
chimique.
Exemple
L’hydrogène possède trois isotopes naturels 1 H,
2

H et

3

L’isotope

H.

1

H est présent avec une

abondance de 99, 98 %.

Remarque
Les radioisotopes naturels sont présents sur toute
la planète, dans l’atmosphère (carbone 14, radon
222), dans la croûte terrestre (uranium 238 et
uranium 235, radium 226, etc.)

et dans notre

alimentation (potassium 40).
Remarque
De

nombreux

isotopes

artificiels

sont

couramment produits pour être utilisés :
• ex. : en médecine, pour les scintigraphies ;
• ex.

: dans l’industrie, pour les centrales

nucléaires ;
• ex. : beaucoup d’autres ne sont pas utilisés
par l’Homme : ce sont les déchets nucléaires.